Guide des achats professionnels responsables

Matériaux et substances

Métaux lourds et métalloïdes

PRINCIPAUX IMPACTS SUR L’ENVIRONNEMENT ET/OU LA SANTÉ

Les effets sur l’environnement et la santé dépendent de plusieurs facteurs, dont la concentration des métaux absorbés ainsi que la durée et la fréquence d’exposition. Il est important de se référer aux fiches toxicologiques spécifiques pour plus de détails.

Les atteintes environnementales, notamment à cause de la pollution des sols, sont importantes au moment de l’extraction des métaux lourds. Les impacts sont similaires à ceux des métaux courants (voir la page Métaux courants et terres rares). Lors des phases d’utilisation et d’élimination, les effets sur l’environnement varient selon le métal.

Effets sur la santé: voies d’entrée des substances chimiques dans le corps
Voie d’entrée Types de substancesZones touchées
Par inhalation
  • Gaz, vapeurs, poussières et aérosols
  • Les produits inhalés s’accumulent dans les fosses nasales, les poumons, les bronches et les alvéoles pulmonaires
Par ingestion
  • Poussières et liquides
  • Les produits ingérés passent par l’oesophage, pour se retrouver dans l’estomac
Par voie cutanée
  • Poussières et liquides
  • Les produits absorbés se retrouvent dans les tissus
Effets sur la santé: localisation des substances dans le corps
Types de substancesOrganes et tissus touchés
Composés de nickel et de chrome, poussières de bois
  • Fosses nasales
Plomb, mercure et leurs composés
  • Cerveau, sang
Ammoniac, oxyde d’azote, dioxyde de soufre, amiante, poussière de charbon
  • Poumons
Hydrocarbures chlorés, éthylène
  • Foie
Composés de mercure, hydrocarbures chlorés
  • Reins
Benzidine
  • Vessie
Mercure, cadmium et leurs composés
  • Nerfs
Benzène
  • Moelle osseuse
Détergents, hydrocarbures chlorés, acides minéraux et huiles lubrifiantes d’origine minérale
  • Peau

Note concernant les tableaux ci dessous:

Les références législatives présentées ci-dessous ne spécifient pas les valeurs limites autorisées pour les métaux lourds, ni les exceptions. On se reportera impérativement à la législation appropriée pour les détails de ces valeurs limites. Les sels de métaux lourds sont généralement plus toxiques que les formes «métalliques»; les tableaux ci- dessous font donc la distinction entre métaux et sels dans la rubrique « Principaux effets sur la santé », sans être exhaustifs dans la présentation des divers sels de chaque métal.

Pour les explications concernant les pictogrammes, voir la page Substances chimiques.

Jusqu’en 2017, deux systèmes d’étiquetage existent en parallèle en Suisse : le système suisse en cours de changement, basé sur l’ancien système européen (pictogramme orange) et le nouveau Système Général Harmonisé (pictogramme avec bordure rouge). Les tableaux ci-dessous présentent conjointement le nouveau système d’étiquetage et l’ancien.

Antimoine (Sb) et ses composés
Où peut-on le trouver?
Antimoine et ses composés
  • Ignifugeant pour textiles et matières plastiques
  • Opacifiant pour verres, céramiques et émaux
Voies d’entrée
  • Ingestion
  • Inhalation
  • Voie cutanée
Caractéristiques
Antimoine métal
  • Solide gris
  • Inodore
  • Insoluble dans l’eau
  • Pictogramme de danger :

Système suisse en cours de changement
Système Général Harmonisé

N : dangereux pour
l'environnement

Dangereux pour
le milieu aquatique

L’antimoine n’est pas classé définitivement selon REACH (mars 2015). Il est possible qu’il soit classé comme cancérogène de catégorie.
Principaux effets sur la santé
Antimoine métal
  • Irritant pour les voies respiratoires en cas d’inhalation de poussières (irritation des muqueuses, toux)
  • En cas d’ingestion, irritation des muqueuses de la bouche, de la gorge, de l’oesophage et du tube digestif
Exemple de sels d’antimoine: Trioxyde de diantimoine
  • Troubles digestifs en cas d’ingestion
  • Conjonctivites, irritations des voies respiratoires en cas d’intoxication par inhalation (cas rares)
  • Irritations cutanées et des voies respiratoires en cas d’expositions chroniques
  • Potentiellement cancérogène14
Cadre légal (non exhaustif) pour l’antimoine (Sb) et ses composés

Valeur limite fixée par l’OPair, Annexe 1

Arsenic (As) et ses composés
Où peut-on le trouver?
Arsenic et ses composés
  • Industrie des colorants
  • Métallurgie (durcissement du cuivre, du plomb, etc.)
  • Épaillage des peaux en tannerie
  • Utilisé autrefois dans certains produits phytosanitaires, pesticides et insecticides ainsi que dans des désinfectants
Voies d’entrée
  • Ingestion
  • Inhalation
  • Voie cutanée
Caractéristique
Arsenic métal
  • Cristaux gris, brillants, d’aspect métallique
  • Semi-conducteur
  • Peut réagir violemment en présence d’agents oxydants
  • Pictogrammes de danger:
Système suisse en cours de changement Système Général Harmonisé


T : toxique

N : dangereux pour
l'environnement

 

Toxique

 

Dangereux pour
le milieu aquatique

Principaux effets sur la santé
Arsenic métal
  • Troubles digestifs en cas d’ingestion
  • Irritation des voies respiratoires en cas d’inhalation
  • Irritation cutanée
  • Potentiellement mutagène, cancérogène et toxique pour la reproduction
Exemple de sels d’arsenic: Pentaoxyde de diarsenic
  • Cancérogène
  • Toxique par inhalation et par ingestion
  • Dangereux pour le milieu aquatique
Cadre légal (non exhaustif) pour l’arsenic (As) et ses composés

Réglementé dans (selon l’ORRChim):

  • les matériaux en bois (Ann. 2.17)

Interdit dans

  • les rodenticides (Ann. 2.4)
  • les produits pour la conservation du bois (Ann. 2.4)
  • les peintures et vernis (Annexe 2.4, chiffre 2.2)
Valeur limite fixée par l’OPair, Annexe 1
Cadmium (Cd) et ses composés
Où peut-on le trouver?
Cadmium métal
  • Revêtement anticorrosion des métaux
  • Électrode négative dans les accumulateurs rechargeables nickel-cadmium ou argent-cadmium
  • Nombreux alliages
Sels de cadmium
  • Utilisés comme stabilisants pour plastiques (oxydes)
  • Pigments pour peintures, plastiques, encres (sulfures)
Voies d’entrée
  • Ingestion
  • Inhalation
Caractéristiques
Cadmium métal
  • Métal blanc bleuâtre, mou, très malléable et très ductile
  • Insoluble dans l’eau et les solvants organiques usuels
  • Pictogrammes de danger:
Système suisse en cours de changement Système Général Harmonisé


T : toxique

N : dangereux pour
l'environnement

Toxique

Peut nuire
à la santé

Dangereux pour
le milieu aquatique

Principaux effets sur la santé
Cadmium métal
  • Très toxique par inhalation (irritation intense des voies respiratoires, fièvre, oedème pulmonaire aigu et infarctus possible)
  • Troubles digestifs en cas d’ingestion; à doses massives, la mort peut survenir en 24 heures
  • Peut provoquer le cancer, susceptible d’être mutagène et reprotoxique
Exemples de sels de cadmium: Oxyde de cadmium et sulfure de cadmium
  • Très toxique par inhalation (oxyde de cadmium)
  • Peuvent provoquer le cancer et susceptibles d’altérer la fertilité, risques pendant la grossesse d’effets néfaste sur le fœtus.
  • Toxique pour les organismes aquatiques (oxyde de cadmium)
Cadre légal (non exhaustif) pour le cadmium (Cd) et ses composés

Réglementé dans (selon l’ORRChim):

  • les engrais organiques, les engrais de recyclage, les engrais de ferme et les engrais minéraux (Ann. 2.6)
  • les peintures et les vernis, ainsi que les objets traités avec les peintures et vernis contenant du cadmium (Ann. 2.8)
  • les objets composés entièrement ou en partie de matières plastiques (Ann. 2.9)
  • les piles et accumulateurs (Ann. 2.15)
  • les nouveaux matériaux et composants des véhicules (Ann. 2.16)
  • les emballages (produits servant à réceptionner, protéger, manipuler, livrer ou présenter des marchandises)
    (Ann. 2.16)
  • les matériaux et composants d’appareils électriques et électroniques, ainsi que les pièces de rechange
    (Ann. 2.16)
  • les matériaux en bois (Ann. 2.17)
  • Les objets cadmiés sont interdits (Annexe 2.16)
Chrome (Cr)

Le chrome dans sa formule de base (Cr) n’est pas classé officiellement et n’est pas considéré comme un produit dangereux selon le règlement CLP 1272/2008/CE. Il n’y a donc pas de mention de danger (phrase H) ou de conseils de prudence (phrases P) associés au chrome. Il est par contre réglementé, notamment dans les engrais minéraux (ORRChim, Ann. 2.6). Notons toutefois que l’inhalation de poussière de chrome pendant plusieurs heures peut entraîner une bronchite, de l’asthme ou d’autres effets. L’exposition régulière au chrome peut engendrer l’apparition de conjonctivites, gastrites ou ulcères d’estomac. C’est surtout à l’état trivalent ou hexavalent que le chrome est le plus répandu. Le chrome trivalent (Cr III) n’est pas considéré comme un élément toxique, mais lorsqu’il est rejeté dans l’environnement, il s’oxyde facilement en chrome hexavalent (Cr VI), qui présente des propriétés dangereuses pour l’homme et l’environnement.

Chrome hexavalent (ou chromeVI)
Où peut-on le trouver?
Sels de chrome
  • Traitements de surface (chromage) et protections anticorrosion des métaux
  • Fabrication de produits de traitement pour le bois
  • Fabrication de pigments
  • Agent tannant pour le cuir (moins utilisé que l’agent tannant au chrome trivalent (Cr III)
Voies d’entrée
  • Ingestion
  • Inhalation
  • Voie cutanée
Caractéristiques
Sels de chrome (trioxyde de chrome CrO3)
  • Sous forme de cristaux, granulés, paillettes ou poudre rouge foncé
  • Très soluble dans l’eau
  • Pictogrammes de danger:
Système suisse en cours de changement Système Général Harmonisé

O : comburant


T+ : très
toxique

N : dangereux pour
l'environnement

Explosif

Irritant

Peut nuire
à la santé

Dangereux pour
le milieu aquatique

 

Toxique

Principaux effets sur la santé
Sels de chrome (trioxyde de chrome CrO3)
  • Troubles digestifs en cas d’ingestion
  • Irritation des voies respiratoires en cas d’inhalation
  • Brûlures sévères en cas de contact cutané
  • Conjonctivites en cas d’atteintes oculaires (aérosols de chrome VI)
  • Mortel en cas d’ingestion
  • Peut provoquer le cancer et induire des anomalies génétiques, susceptible de nuire à la fertilité
  • ‡Toxique pour les organismes aquatiques
Cadre légal (non exhaustif) pour le chrome VI

Réglementé dans (selon l’ORRChim):

  • le ciment ou les préparations contenant du ciment (Ann. 2.16)
  • les emballages (produits servant à réceptionner, protéger, manipuler, livrer ou présenter des marchandises) (Ann. 2.16)
  • les nouveaux matériaux et composants des véhicules (Ann. 2.16)
  • les matériaux et composants d’appareils électriques et électroniques, ainsi que les pièces de rechange (Ann. 2.17)

Valeur limite fixée par l’OPair, Annexe 1

Cuivre (Cu) et ses composés16
Où peut-on le trouver?
Cuivre métal
  • Pièces de conduction
  • Matériel électrique (fils, enroulements de moteurs, dynamos, transformateurs)
  • Plomberie
  • Équipements industriels, automobile et chaudronnerie
  • Couvertures de toits
Sels de cuivre
  • Fongicide (sulfate et carbonate de cuivre)
  • Réactifs chimiques
Voies d’entrée
  • Ingestion
  • Inhalation
  • Voie cutanée
Caractéristiques
Cuivre métal
  • Solide, rougeâtre
  • Bonne conductivité thermique et électrique
  • Non classé comme substance dangereuse
Principaux effets sur la santé
Cuivre métal
  • Rares cas d’intoxications par ingestion (vomissements, etc.)
  • Affaiblissement du système immunitaire
  • Fièvres et troubles digestifs en cas d’exposition à des fumées ou poussières de cuivre
Exemple de sels de cuivre: Carbonate de cuivre
  • Nocif en cas d’ingestion (vomissements)
  • Irritations et fièvre en cas d’inhalation de grandes quantités
  • Dangereux pour le milieu aquatique
Exemple de sels de cuivre: Acétate de cuivre
  • Nocif en cas d’ingestion (malaises et vomissements)
  • Irritation des voies respiratoires en cas d’inhalation de poussières ; en cas de contact avec les yeux, risques de lésions oculaires graves
  • Dangereux pour le milieu aquatique
Cadre légal (non exhaustif) pour le cuivre (Cu)

Réglementé dans (selon l’ORRChim):

  • les engrais organiques, les engrais de recyclage et les engrais de ferme (Ann. 2.6).

Valeur limite fixée par l’OPair, Annexe 1

Étain (Sn) et ses composés
Où peut-on le trouver?
Étain métal et ses composés
  • Peintures
  • Pesticides
  • Bronzes (alliages cuivre-étain)
  • Fer-blanc (fer recouvert d’une couche d’étain utilisé pour la fabrication de certaines boîtes de conserve)
  • Objets tels que couverts, vaisselle, etc.
Voies d’entrée
  • Ingestion
  • Inhalation
  • Voie cutanée
Caractéristiques
Étain métal
  • Métal gris argent
  • Malléable
  • Non classé comme substance dangereuse
Principaux effets sur la santé
Sels d’étain
  • Troubles neurologiques
  • Irritations oculaires et cutanées en cas de contact cutané
  • Troubles digestifs et céphalées en cas d’ingestion
Cadre légal (non exhaustif) pour l’étain (Sn) et ses composés

Réglementé dans (selon l’ORRChim):

  • ILes organo-étains sont interdits dans les peintures, vernis et objets. Exemples : peinture, antifouling (peinture antisalissure), produits de protection (annexes 1.14 et 2.4)
Mercure (Hg) et ses composés
Où peut-on le trouver?
Mercure métal
  • Industrie électrique (piles, lampes économiques, tubes fluorescents, redresseurs de courant, contacteurs, etc.)
  • Industrie chimique (production de chlore et de soude)
  • Instruments de mesure et de laboratoire (thermomètres, baromètres, densimètres, pompes à vide, etc.)
Sels de mercure
  • Réactifs pour analyses, production chimique (chlorure de mercure)
Voies d’entrée
  • Ingestion
  • Inhalation
  • Voie cutanée
Caractéristiques
Mercure métal
  • Liquide blanc argenté, brillant, très dense et très mobile
  • Seul métal liquide à température ambiante
  • Pratiquement insoluble dans l’eau
  • Pictogrammes de danger:
Système suisse en cours de changement Système Général Harmonisé


T+ : très
toxique

N : dangereux pour
l'environnement

Toxique

Peut nuire
à la santé

Dangereux pour
l'environnement

Principaux effets sur la santé
Mercure métal
  • Irritation des voies respiratoires et troubles digestifs en cas d’inhalation des vapeurs
  • Inflammation locale en cas de contact cutané sur des plaies
  • Reprotoxique de catégorie 1B
Exemple de sels de mercure: Chlorure de mercure
  • Nocif en cas d’ingestion, irritant pour les yeux, la peau et les voies respiratoires
  • ‡Mutagène et reprotoxique (cat. 2)
Exemple de sels de mercure: Mercure II oxyde rouge
  • Très toxique par inhalation, par contact cutané et par ingestion
Cadre légal (non exhaustif) pour le mercure (Hg) et ses composés

Réglementé dans (selon l’ORRChim):

  • Le mercure, les composés du mercure, les préparations et objets contenant du mercure sont interdits (annexe 1.7) Il existe quelques dérogations (laboratoires, recherche, etc.) et des valeurs limites autorisées :
  • engrais organiques, engrais de recyclage et engrais de ferme (Ann. 2.6)
  • piles alcalines au manganèse, piles charbon-zinc, piles boutons, accumulateurs (Ann. 2.15)
  • matériaux en bois (panneaux d’agglomérés, panneaux de fibres non traités ou pourvus d’un revêtement, etc.) (Ann. 2.17)
Valeur limite fixée par l’OPair, Annexe 1
Nickel (Ni) et ses composés
Où peut-on le trouver?
Nickel et ses composés
  • Aciers inoxydables et autres aciers spéciaux (amélioration de la résistance à la corrosion et à la chaleur)
  • Batteries alcalines nickel-cadmium
  • Pigments minéraux pour émaux et céramiques
Voies d’entrée
  • Voie cutanée
  • Inhalation
  • Ingestion
Caractéristiques
Nickel métal
  • Métal blanc bleuâtre et malléable ou poudre grise
  • Bon conducteur électrique et thermique
  • S’allie à de nombreux métaux
  • Pictogramme de danger:
Système suisse en cours de changement  Système Général Harmonisé


T : toxique

 

Irritant

Peut nuire
à la santé


Principaux effets sur la santé
Nickel métal
  • Allergie cutanée en cas de contact régulier
  • Troubles digestifs en cas d’ingestion
  • Potentiellement cancérogène
Exemple de sels de nickel: Sulfate de nickel
  • Nocif en cas d’ingestion
  • Peut entraîner une sensibilisation par inhalation et par contact avec la peau
  • Cancérogène catégorie 1A
Cadre légal (non exhaustif) pour le nickel (Ni) et ses composés

Réglementé dans (selon l’ORRChim):

  • les engrais organiques, les engrais de recyclage et les engrais de ferme (Ann. 2.6)
  • les accumulateurs au nickel-cadmium pour les véhicules électriques (Ann. 2.15)
  • les objets en contact direct avec la peau (bijoux) (ODAIOUs, art. 39)
Valeur limite fixée par l’OPair, Annexe 1
Plomb (Pb) et ses composés
Où peut-on le trouver?
Plomb métal
  • Accumulateurs au plomb
  • Batteries ou vieux métaux
Sels de plomb
  • Pigments pour peintures et couleurs pour artistes (chromate de plomb)
  • Protection antirouille (oxyde de plomb)
  • Cristal de plomb (silicate de plomb)
Voies d’entrée
  • Inhalation
  • Ingestion17
Caractéristiques
Plomb métal
  • Solide gris bleuâtre, malléable, insoluble dans l’eau
  • Résistance à la corrosion
  • Le plomb métallique n’est pas classé comme dangereux. Par contre, plusieurs sels de plombs sont classés comme ayant des effets cancérogènes ou toxiques pour la reproduction.
Principaux effets sur la santé
Plomb métal
  • Troubles digestifs en cas d’inhalation de poussière ou fumée contenant du plomb
  • Anémie en cas d’exposition chronique
  • Altération de certaines fonctions nerveuses en cas d’ingestion chronique
Exemple de sels de plomb: Chromate de plomb
  • Toxique, effet cancérogène suspecté (preuves insuffisantes)
  • Risque pendant la grossesse d’effets néfastes pour le foetus, risque possible d’altération de la fertilité
Exemple de sels de plomb: Oxyde de plomb
  • Toxique, nocif en cas d’ingestion ou d’inhalation
  • Risque pendant la grossesse d’effets néfastes pour le foetus, risque possible d’altération de la fertilité
Cadre légal (non exhaustif) pour le plomb (Pb) et ses composés

Réglementé dans (selon l’ORRChim):

  • les engrais organiques, les engrais de recyclage et les engrais de ferme (Ann. 2.6)
  • Ies peintures et les vernis ainsi que les objets traités avec les peintures et vernis contenant du plomb (Ann. 2.8)
  • les piles et accumulateurs (Ann. 2.15)
  • les emballages (produits servant à réceptionner, protéger, manipuler, livrer ou présenter des marchandises) (Ann. 2.16)
  • les nouveaux matériaux et composants pour véhicules (Ann. 2.16)
  • les matériaux et composants d’appareils électriques et électroniques, ainsi que les pièces de rechange (Ann. 2.16)
  • les matériaux en bois (Ann. 2.17)
Valeur limite fixée par l’OPair, Annexe 1
Thallium (Tl) et ses composés
Où peut-on le trouver?
Thallium métal et ses composés
  • Raticides (interdit en Suisse)
  • Insecticides
  • Électrotechnique
Voies d’entrée
  • Ingestion
  • Inhalation
  • Voie cutanée
Caractéristiques
Thallium métal
  • Métal gris argent
  • Tendre et malléable
  • Partiellement soluble dans l’eau
  • Pictogramme de danger:
Système suisse en cours de changement  Système Général Harmonisé


T+ : très
toxique

 

Toxique


Peut nuire
à la santé


Principaux effets sur la santé
Thallium métal
  • Très toxique par inhalation et par ingestion, troubles digestifs et effets nocifs sur le système nerveux
  • Chute de cheveux
  • Intoxications
Exemple de sels de thallium: Sulfate de thallium
  • Très toxique par ingestion et contact cutané
Cadre légal (non exhaustif) pour le thallium (Tl) et ses composés

Interdit par l’ORRChim dans:

  • les rodenticides (Ann. 2.4)
Valeur limite fixée par l’OPair, Annexe 1
Zinc (Zn) et ses composés
Où peut-on le trouver?
Zinc métal et ses composés
  • Revêtement anticorrosion pour métaux
  • Revêtement protecteur dans le bâtiment
  • Piles électriques
  • Fabrication de pigments pour peintures, émaux, matières plastiques et caoutchouc
  • Industrie textile et papetière
  • Conservation du bois
  • Insecticides, engrais et fongicides
  • Ampoules fluorescentes et tubes cathodiques
Voies d’entrée
  • Inhalation
  • Ingestion18
Caractéristiques
Zinc métal
  • Métal blanc bleuté, brillant lorsqu’il est poli
  • Dureté faible à température ambiante
  • Devient malléable et ductile lorsqu’il est chauffé
  • Pictogrammes de danger:
Système suisse en cours de changement  Système Général Harmonisé

F : facilement
inflammable

N : dangereux pour
l'environnement

Inflammable

Dangereux pour
le milieu aquatique


Principaux effets sur la santé
Exemple de sels de zinc: Chlorure de zinc
  • Troubles digestifs en cas d’ingestion
  • Provoque des brûlures (corrosif)
  • Très dangereux pour le milieu aquatique
Exemple de sels de zinc: Sulfate de zinc
  • Nocif en cas d’ingestion
  • Risque de lésions oculaires graves
  • Très dangereux pour le milieu aquatique
Cadre légal (non exhaustif) pour le zinc (Zi)

Réglementé dans (selon l’ORRChim):

  • les engrais organiques, les engrais de recyclage et les engrais de ferme (Ann. 2.6)